La sophrologie, c'est quoi ? 

 
 
 
 

Brève histoire de la sophrologie

La sophrologie est une méthode simple et accessible à tous. Inspirée par divers courans philosophiques, mais aussi par des techniques ancestrales empruntées au Tibet, en Inde ou au Japon, elle est considérée comme une médecine douce moderne. Sa modernité est toute relative puisqu'elle est crée en 1960 par le neuropsychiatre Alfonso Caycedo.

Après plusieurs essais d'hypnose et de relaxation progressive, Alfonso Caycedo souhaite une nouvelle approche de traitements psychiatriques, en conscience. La méditation et le yoga dynamique ont joué un rôle fondamental dans la conception de cette nouvelle méthode thérapeuthique de modification du niveau de conscience. Cette discipline est une véritable rencontre entre l'Orient et l'Occident.

Cette méthode utilise des exercices de relaxation dynamique qui sont des mouvements doux associés à la respiration. L'état de pleine conscience est obtenu grâce aux sophronisations, c'est-à-dire des visualisations positives guidées par la voix du sophrologue.

 
 

La sophrologie : une pratique thérapeutique

 

Axée sur le contrôle de la respiration, sur la détente corporelle et sur la suggestion positive, le sophrologie permet à toute personne volontaire de retrouver l'harmonie, d'améliorer sa qualité de vie et sa condition physique. 

Méthode exclusivement verbale et non-tactile, la sophrologie emploie un ensemble de techniques qui vont à la fois agir sur le corps, le mental et les émotions. Elle combine des exercices qui travaillent à la fois sur la respiration, la décontraction musculaire et l'imagerie mentale. Ces techniques permettent d'accéder à un mieux-être, d'activer l'intégralité de son potentiel et d'aller vers une meilleure connaissance de soi pour affronter le quotidien avec sérénité.

La sophrologie s'adresse à tous : enfants, adultes, seniors en respectant les contraintes physiques de chacun.

Une philoshopie de vie basée sur la sophrologie

Le terme SOPHROLOGIE est inspiré du grec ancien et signifie l'étude de l'harmonisation de la conscience.

Cette méthode peut être vécue comme une philosophie de vie. L'entraînement au quotidien par la répétition des mouvements permet à chacun d'être autonome et de devenir acteur de sa propre évolution. 

La sophrologie est un moyen de se connaître et de pouvoir amorcer des changements en harmonie avec soi-même.

Les 4 principes fondamentaux de la sophrologie

 
 
 
 

Le schéma corporel

La perception des sensation de son corps est au centre des enseignements de la sophrologie. Les relaxations dynamiques et les sophronisations aident prendre compte de cette perception et de l'affiner. 

La perception de son corps peut être négative lorsque l'on est malade ou mal dans sa peau : nous percevons des sensations d'inconfort. En cas de stress, ces sensations négatives sont nettes.

Le premier objectif est donc de transformer le négatif en positif, grâce à des mouvements simples, des exercices respiratoires et des phases de relâchement. Il s'agit d'apprendre à se libérer de ce qui nous entrave pour créer des sensations positives. 

L'action positive

 

Etre positif ne veut pas dire se convaincre que tout va bien quand cela n'est pas le cas. Il s'agit plutôt de choisir de vivre plus positivement en dynamisant les sensations corporelles, en développant des sentiments positifs et en faisant le choix de pensées plus sereines. 

En sophrologie, on pense que "les choses peuvent en être vécues autrement". Pour cela, la sophrologie permet de développer ses ressources, de s'enraciner dans le présent afin de pouvoir se projeter dans le futur

 

La réalité objective

Le principe d'adaptation

Le sophrologue travaille dans le respect de la conscience des personnes qui viennent aux séances. La sophrologie n'étant ni de la médecine brute, ni de la psychologie, mais seulement un accompagnement personnel vers un mieux-être. La sophrologie n'est pas un subtitut à la médecine, mais elle peut en être le complément. 

 

Chaque personne, chaque groupe est différent. Le sophrologue s'adapte à l'âge, au rythme et aux besoins de chacun dans le respect de l'autre et de ses spécificités.

 
 

Déontologie

  • Accueil dans la bienveillance, le non-jugement et la confidentialité,
  • Soumis au secret professionnel et au code de déontologie,
    En indépendance et sans opinion sectaire, religieuse ou politique,
  • Parcours d'accompagnement établi sur mesure, adapté à chacun.

Contact

Centre Médical du BAC

108 avenue du Bac

94210 La Varenne Saint Hilaire

Propulsé par Viaduc
© Votre entreprise - Tous droits réservés